LA NEWSLETTER REALISTE #6

Homme réfléchissant.



Bonjour à toi cher lecteur et bienvenue dans cette sixième Newsletter. Dans la #5, je te donnais quelques conseils pour allier vie privée et vie professionnelle, surtout si tu travailles à la maison, afin de profiter de chaque instant important dans ton nouveau projet de vie.

Dans celle-ci, j'aimerai t'aiguiller en te délivrant quelques pistes (non
exhaustives) pour bien démarrer en tant que freelance, ce qui n'est pas une mince affaire !


Faire le point hônnetement et sans langue de bois...

Se lancer en tant que Freelance est la plupart du temps un constat d'échec ou d'insatisfaction (voire les deux comme dans mon cas !) de la vie que l'on mène dans la salariat.

C'est vrai qu'il est très agréable de recevoir un salaire chaque mois et de se soucier "uniquement" de ce pour quoi nous sommes payé, et de le faire du mieux possible. Rentrer à la maison après sa journée de travail et pouvoir vraiment passer à autre chose est un confort indéniable et sécurisant !

Mais comme de partout, la vie n'est pas toujours rose, et pour avoir été personnellement salarié de nombreuses années dans des métiers totalement différents, j'ai tout de même expérimenté et ressenti presque à chaque fois la même chose à savoir:


  • un patron qui abuse souvent (et à qui tu peux difficilement dire non).
  • ton avis finalement importe très peu puisque tu es payé pour exécuter un job point barre !
  • si tu n'es pas content........ et bien la porte n'est pas très loin !

Toutes ces accumulations finissent tôt ou tard (si tu ne te sens pas à la base hyper épanoui dans ton job) par étioler ton envie d'avancer puis par toucher à tes convictions et à ta raison d'être.

C'est exactement ce qui s'est passé dans mon cas; j'avais vraiment l'impression dans mon dernier job de perdre mon temps, de le gaspiller pour un patron qui ne m'appréciait pas; de passer réellement à côté de quelque chose de plus important et de plus grand que cela.

Et dans la vie, il faut savoir être attentif et à l'écoute de ses ressentis, surtout au plus profond de son être: il y a des signes qui ne trompent pas, et quand ils arrivent il faut savoir s'affronter, se poser et faire le point !


Le processus est en marche....... mais

Se poser et faire le point est la première étape du reste de ta vie... Mais le chemin est long et semé d'embûches (tout le temps, mais ça tu ne le sais pas au début...).

Pour certains, avoir cette prise de conscience sera suffisante pour sauter le pas et se lancer corps et âmes dans cette nouvelle aventure, en embrassant et affrontant tous les problèmes qui surviendront.

Alors que pour d'autres (j'en faisais parti), cela demandera plus d'efforts surtout pour se convaincre de le faire et pour affronter ses peurs !

Je t'en ai parlé dans une précédente newsletter; nos peurs paralysantes et nos croyances limitantes sont bien souvent la cause de nos vies étriquées et de notre sentiment d'enchaînement.

Cela demande beaucoup de remise en question que d'être prêt à changer de vie pour se lancer dans l'inconnu; encore plus si tu n'as pas de référence ou d'exemple autour de toi.

Personnellement cela a été le grand saut pour moi, l'aventure totale. Bien entendu, lorsque je me suis senti prêt il y a de cela six ans, je m'étais renseigné auprès de professionnels dans le métier vers lequel je souhaitais me tourner et j'avais pas mal d'avis.

J'étais également allé au contact de certains qui m'avaient gentiment accordé un peu de leur temps pour m'expliquer leur quotidien, celui de freelance; ce qu'étaient leurs problématiques.... bref, j'avais essayé de bien cerner le métier afin de savoir vers quoi je me dirigeais.

En soit c'est une bonne démarche et je vous encourage vivement à le faire; avoir des retours d'expériences est toujours bon à prendre.


Pratiquer la technique des petits pas...

C'est ce que je peux te conseiller de mieux car on n'est jamais sûr de rien au début; on tâtonne, on marche à l'aveuglette, les directions et les prises de décisions ne sont pas trop assumées et les prix pratiqués encore moins.

Commence petit, quitte à faire des missions gratuites pour tester ton service, ton endurance à mener un projet jusqu'à son terme, aussi modeste soit-il. Cela te donnera confiance en toi, te fera progresser petit à petit; pas après pas...

Tu peux même garder ton job de salarié si tu arrives à mener les deux de front, puis passer à un mi-temps pour pouvoir te dégager plus de temps pour mettre en place ta nouvelle voie.

En général, même si c'est fatiguant, cela rassure d'avoir une rentrée d'argent régulière. Cela à été mon cas, je bossais deux jours par semaine (deux nuits exactement) afin d'être un peu moins stressé et pouvoir mettre en place des actions, même si celles-ci n'aboutissaient pas. J'avais un petit "matelas de sécurité" et j'étais un peu plus à l'aise pour me tromper et recommencer !

Dans cette optique des "petits pas", les prix n'ont pas une grande importance; ne te stresse pas pour ça, ils viendront s'ajuster au fur et à mesure et rapidement tu t'approchera de leur réelle valeur. 

Tu es, à ce stade de l'aventure, dans une phase de test, de sensations, de retours positifs ou négatifs; d'améliorations et d'ajustements nécessaires à un bon démarrage !


Ton nouveau quotidien...

Enoncé comme cela, dans une Newsletter, cela passe vite, mais dans le concret ça te demandera du temps avant de réellement te lancer et être sûr de ton projet (même si on ne l'est jamais tout à fait !)

Régler ses peurs paralysantes et s'affranchir du moule dans lequel on stagnait n'est pas chose aisée. Même si l'envie est irrésistible, tu as surtout l'impression de faire une grosse connerie; beaucoup de personnes ne comprendront pas ton choix d'avancer dans la difficultés et les galères assurées !

Dans mon cas, cela m'a prit deux ans pour sauter le pas. Il y avait toujours quelque chose qui me faisait reculer jusqu'au jour je me suis fait violence en me disant que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferais JAMAIS !

Il faut te lancer, les risques ne pourront jamais être totalement contrôlés et maîtrisés. Tu feras des erreurs, tu tomberas mais tu trouveras une solution pour te relever si cela vient des tripes !

Ta dynamique et ta vitesse de travail s'accéléreront et s'intensifieront pour venir se caler gentiment sur ta vitesse de croisière.

Voici quelques points à creuser pour être sûr de tes actions et de ton avancement:

1/ Participer à des événements de freelances: 

  • Il y en a vraiment un peu partout avec plus ou moins de succès. Cela aura le mérite de te faire sortir de l'isolement du freelance pour rencontrer d'autres professionnels.

2/ Lire des articles pour se préparer comme par exemple:


et pleins d'autres, à toi de fouiller davantage.

3/ Se renseigner sur l'aspect juridique et administratif de ta branche (ô joie !). Voici plusieurs pistes à explorer:


4/ Suivre des formations régulièrement:


5/ Lire des livres d'entrepreneuriat inspirants:

  • "La semaine de 4 heures" de Timothy Ferriss.
  • "Internet est une table pour deux" de Selma Paiva
  • "Le social selling" de Sophie Attia
  • "Bien utiliser son blog" de Stéphane Briot

Et pleins d'autres pistes que tu trouveras avec le temps afin de pouvoir te créer une "routine quotidienne" et de rester régulièrement informé dans ta branche d'activité mais aussi par rapport aux réseaux sociaux qui bougent constamment .

Freelance au travail.




Vivre est la chose la plus rare. La plupart des gens se contentent d'exister

OSCAR WILDE.


 Site web
Instagram Immobilier/Hôtellerie
Instagram Architecture/ Décoration d'intérieur
Instagram Corporate/ Reportage d'Entreprise



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LA NEWSLETTER REALISTE #4

L'ENFER DES PRIX OU COMMENT ETABLIR DES TARIFS EN ADEQUATION AVEC SES OBJECTIFS ?...