Articles

ETRE PHOTOGRAPHE C'EST SURTOUT COMBATTRE LES IDEES RECUES/ ARTICLE N°2: SHOOTER A TOUT VA...!

Image
C'est un peu vrai dans tous les corps de métier, mais peut-être encore plus lorsqu'on est Freelance et qu'on travaille seul: la réalité de notre profession nous ramène vite à la raison.


Fantasmes et Liberté démesurés de celui qui gère son business avec son smartphone dans une main et son agenda hyper rempli dans l'autre. Smoking ou plutôt jean-basket mais en tout cas dans l'air du temps, l'image sulfureuse de l'Indépendant qui s'est affranchit des codes et qui sait où il va chaque jour nous colle à la peau.... un peu trop !
Qu'en est-il vraiment de notre quotidien de photographe, cette profession très idéalisée et convoitée?
J'ai décidé de lister huit idées reçues relatives au métier de photographe, en m'appuyant sur mon vécu d'expérience et aussi sur l'inconscient collectif qui véhicule justement des fantasmes complètement aux antipodes de la réalité...
Ayant pas mal de choses à dire sur chacun des points, et afin que l'article soit …

LA NEWSLETTER REALISTE #3

Image
Me voilà indépendant... ou plutôt freelance.Mai 2014, voici la situation: 
Cela fait maintenant plus d'un an que je suis inscrit au Pôle Emploi. Ma formation de Bac Pro Photo qui a duré un an est en poche (petite victoire personnelle car pas facile du tout de retourner sur les bancs de l'école à presque 40 ans !). Je viens de m'immatriculer en tant quephotographe indépendant au registre de commerce. Ok, super ! Il est temps de faire une petite pause et de visualiser un peu ce cheminement.
Quelles conclusions puis-je tirer de cela? 

Tout d'abord, et c'est peut-être le plus important que mes peurs paralysantes ont pratiquement disparu (peut-être pas toutes certes, mais les plus grosses oui).

Comment? 
En agissant; en mettant un pied devant l'autre, une chose à la fois ! 

Car comme le disait le penseur et philosophe Sénéque: 
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles!
Et…

ETRE PHOTOGRAPHE C'EST SURTOUT COMBATTRE LES IDEES RECUES/ ARTICLE N°1: UN AVENIR PROSPERE...!

Image
C'est un peu vrai dans tous les corps de métier, mais peut-être encore plus lorsqu'on est Freelance et qu'on travaille seul: la réalité de notre profession nous ramène vite à la raison.


Fantasmes et Liberté démesurés de celui qui gère son business avec son smartphone dans une main et son agenda hyper rempli dans l'autre. Smoking ou plutôt jean-basket mais en tout cas dans l'air du temps, l'image sulfureuse de l'Indépendant qui s'est affranchit des codes et qui sait où il va chaque jour nous colle à la peau.... un peu trop !
Qu'en est-il vraiment de notre quotidien de photographe, cette profession très idéalisée et convoitée?
J'ai décidé de lister huit idées reçues relatives au métier de photographe, en m'appuyant sur mon vécu d'expérience et aussi sur l'inconscient collectif qui véhicule justement des fantasmes complètement aux antipodes de la réalité...
Ayant pas mal de choses à dire sur chacun des points, et afin que l'article soit …

LA NEWSLETTER REALISTE #2

Image
Le pas est franchi.... et après quoi? Quand tu te lances comme cela a été mon cas; mais plutôt de manière assez brutale (puisqu'un licenciement abusif m'avait mis le pied à l'étrier ou le pied à terre suivant comment on voit la chose), tu n'es jamais vraiment prêt (mais l'est-on vraiment un jour finalement...?). 
Je n'avais jamais connu un arrêt de travail ni le chômage. Mon esprit n'était pas encore "formé" et "prêt" à accueillir d'autres croyances et un autre mode de vie, et mes peurs étaient plus que présentes...! 

Mon premier enfant venait de naître (il avait alors deux mois); je te laisse donc imaginer dans quel état de panique je pouvais être!
En ce qui me concerne, je n'avais jamais appris à "m'arrêter", et puis pour être honnête, ce n'est pas quelque chose que l'on met en avant dans notre société; en tout cas peut-être moins à l'époque que maintenant: je n'avais aucune idée de ce qu'était le…

COMMENT S'ADRESSER A SON PROSPECT (OU LA RECONQUETE DE NOTRE AME...).

Image
Ah! Les joies du net...!

Voilà plus de quinze ans que nous baignons dans le "Tout Numérique" pour notre plus grand bien , mais aussi et surtout pour notre plus grand malheur.

Attention! Je ne suis pas en train de réfuter en bloc tout ce que le numérique nous apporte chaque jor comme nouveauté pour nous simplifier la vie, cela serait malhonnête.
Mais, comme beaucoup d'indépendants, je commence à me rendre compte des limites et même de l'inéfficacité de certaines méthodes lorsqu'on est freelance et que notre CA dépend à 80% du net...!



LE DIEU MARKETING.Un des soucis majeur lorsqu'on décide de délivrer des prestations de services est la recherche de prospects. C'est réellement une activité à temps plein; de nombreuses méthodes éxistent depuis longtemps et la majorité d'entre elles ont fait leurs preuves.

Les techniques de marketing ont bien évoluées, en cherchant toujours à plaire au potentiel consommateur.
Nous sommes passé de l'Outbound marketing (aggrés…

LA NEWSLETTER REALISTE #1

Image
Du monde du salariat à celui de freelance, il n'y a qu'un pas...... que l'on n'ose pas franchir ! Deux mondes complètement différents, chacun avec ses propres codes et valeurs. En choisissant de te parler de ce sujet dans ce premier billet, je te dévoile sans filtre et en totale transparence ce qui m'a décidé à me lancer, et surtout pourquoi avoir fait ce choix à 40 ans ! 
Pas question de faire de procès ou de mauvaise publicité à l'un ou à l'autre de ces statuts; en tout cas certainement pas à celui du salariat. Il s'agit ici d'une expérience de vie personnelle, la mienne, et chacun aura son avis sur la question.


Pour moi, il y a vraiment eu un avant et surtout un après.... Ma vie de salarié: bon travailleur, bon exécutant, essayant de donner le maximum à chaque employeur qui croise ma route. Tentant de construire ma vie et de me projeter avec cette maxime et ce modèle que l'on nous enseigne:
Gagner de l'argent pour:
payer ses factures, se nourr…

LES PLATEFORMES: AMIES OU ENNEMIES DU FREELANCE?

Image
Les plateformes de mise en relation Freelance-Entreprise poussent comme des champignons depuis quelques années. Généralistes ou plus spécialisées, on en compte des dizaines, concentrées pour la majorité à Paris. Sont-elles réellement intéressantes pour les Freelances; constituent-elles un bon apporteur d'affaires ou un intermédiaire superflu?
Dans cet article, je vais tenter de répondre à ces questions en prenant en compte uniquement les plateformes photographiques.

En effet, pendant près d'un an, j'ai volontairement travailler en étroite collaboration avec certaines  d'entres elles afin de me faire mon idée sur la question et savoir ainsi si cette "Ubérisation" de notre métier était profitable à tout le monde, rentable, viable sur le moyen terme et surtout à quelles conditions...
Pour m'aider et pour y voir clair, je listerai, en les développant, les points positifs et négatifs afin d'en tirer une conclusion réaliste et honnête.




LES POURS. Pour prendre co…