LA NEWSLETTER REALISTE #5


Bonjour à toi cher lecteur et bienvenue dans cette cinquième Newsletter. Dans la #4, je me suis un peu attardé sur plusieurs raisons de ne plus avoir peur de créer sa boîte en te citant quelques exemples généralistes certes, mais que j'ai vécu et que je continue d'expérimenter encore.

Dans celle-ci, j'aimerai te parler d'un équilibre à trouver si tu bosses à la maison (ou pas d'ailleurs), entre ton business et ta vie privée, pilier de la santé mentale en tant qu'entrepreneur à mon sens !

Et avant de commencer cette lecture, je t'invite aussi, en complément, à lire celui-ci, relatif au "blurring"ou l'effacement de la frontière entre vie privée-vie professionnelle.


Dans un second temps, je te livre aussi un lien ici. Il s'agit de mon passage à la radio sur Europe 1, dans l'émission d'Olivier Delacroix: "Partageons nos expériences de vie".

Le thème de l'émission de ce jeudi 16/06/2019 était le suivant: "Vie privée/ Vie professionnelle, comment trouver le bon équilibre". 

J'ai été contacté par la production qui, suite à ses recherches pour l'émission est tombée justement sur mon article de Blog consacré au Blurring que je te cite plus haut.

L'émission dure environ 45 mn et tu peux retrouver mon témoignage de la 27 mn55 à la 35mn25. Ce fût un plaisir et une nouvelle expérience de témoigner à l'antenne et d'échanger avec l'équipe d'Europe 1.

Merci à Armelle, à Angele, à l'équipe de phoning et bien sûr un grand merci à Olivier...!!





Il faut assumer le fait d'être freelance et veiller au grain...


En effet, c'est une des choses les plus importantes en ce qui me concerne, depuis que j'ai décidé de me lancer dans l'aventure entrepreneuriale: faire très attention à ne pas faire de casse dans ton entourage proche !
Je m'explique: dans ma situation, je vis en couple depuis un moment, j'ai deux enfants en bas âge de 9 et 7 ans et une maison à payer.
Oublions le côté financier avec la maison, qui n'est pas le propos de cette Newsletter et penchons-nous sur le côté famille et humain.
Bien entendu, ma compagne et mes enfants étaient là avant que je décide de me lancer, et ils ont contribué (et continuent de le faire chaque jour) à me fournir la motivation, l'énergie et les avis (surtout ma compagne qui est ma première critique vis à vis de mes photos, et qui ne me ménage pas, crois-moi...!!)
Pour moi c'est très important de continuer d'être présent et en phase avec eux, avec la réalité de ma compagne qui est salariée, avec ses problématiques, et avec le quotidien de mes enfants.
Il ne s'agit pas ici de faire l'éloge ou pas de ce que je fais de bien ou moins bien dans ma vie de compagnon et de père (même si je m'efforce de le faire du mieux possible), mais plutôt de te sensibiliser au fait que lorsqu'on est freelance et qu'on adhère à ce mode de travail et de raison d'être, on peut vite se "déconnecter" de la réalité de tous les jours, dans notre quotidien, avec ceux qui partagent notre vie.
Et bien sûr, tu l'auras compris, il ne faut pas que cela arrive; tu as besoin de ta famille autant que l'inverse et cela forme un tout qui fonctionne.
Je vais donc t'énumérer quelques points clés que je pratique et qui contribuent à créer mon équilibre; ou plutôt notre équilibre en tant que famille !


Prendre conscience de la situation...


Ta nouvelle vie d'entrepreneur indépendant, de freelance est une véritable pieuvre qui aura besoin de toute ton énergie, de toute ta motivation et de toutes tes ressources disponibles...!!!
Evidemment, au début tu ne peux que le découvrir par toi-même en avançant petit à petit, mais il faut savoir être vigilant et rectifier dès qu'on ressent les choses. Tu sais que toute ton activité te prendra du temps, entre la paperasse, les formations, les devis, les réunions et les échanges avec les clients, les collaborateurs etc ... bref des milliers de choses que tu devras gérer seul le plus souvent.

Le piège est que lorsque c'est une chose que nous vivons et que nous adorons faire, on ne se rend plus compte du temps passé sur telle ou telle tâche et on se déconnecte petit à petit de la réalité.
Personnellement je discute de tout avec ma compagne et mes enfants; je les tiens informé de mes avancements, de mes victoires et de mes échecs, mais j'ai vite compris qu'il ne fallait pas s'éterniser dessus; cela peut être évoqué au dîner et ensuite très vite je mets tout de côté pour me consacrer à leurs journées; à leurs ressentis; à leurs problématiques.... Tu dois pouvoir t'adapter et être caméléon si tu veux allier ton activité de freelance et ta vie personnelle au risque de gâcher l'un ou l'autre, ou pire, les deux !


S'imposer une routine...


Indispensable pour structurer ton activité! Si tu es déjà organisé, c'est une bonne chose, tu devras peaufiner ton organisation et la rendre encore plus performante.
Si tu ne l'est pas, et bien.... il va falloir le devenir, te faire aider, te faire coacher, tout ce que tu veux mais c'est indispensable si tu veux avancer vite et surtout bien !
N'hésites pas à utiliser des To Do List; à les coucher sur papier bien visible, devant ton ordi, sur ton bureau et à t'y tenir ! Ce sera ton fil rouge pour avancer sereinement et surtout savoir où aller.
Personnellement je rédige une petite liste quotidienne et j'essaye de m'y tenir, ou en tout cas de m'en rapprocher le plus possible (car je déborde toujours un peu sur telle ou telle tâche !). A titre d'exemple, je prends du temps pour:
  • la lecture personnelle et inspirante
  • la formation photo
  • la veille marketing
  • les côtés juridiques de mon activité
  • la retouche photo
  • sans oublier le sport


Ces listes ont la faculté de s'adapter et d'évoluer avec le temps mais elle sauront surtout le mérite de te guider !


Se fixer des heures de travail...


Ca paraît bête dit comme cela, mais c'est important ! Evidemment, tu sors du monde des salariés, ce n'est donc à priori pas pour retomber dans les mêmes travers !... sauf que tout n'est pas à jeter dans le monde du salariat, et tes horaires de freelances seront bien plus flexibles et adaptables !
Outre le fait d'allouer une tranche horaire pour chaque tâche qui découpera ta journée, tu dois à mon avis te donner une heure de début, et surtout de fin, ce qui aura comme avantage de te bouger (pour ceux qui seraient tentés par le syndrome du canapé-télé !) et aussi de te sortir de ta bulle de freelance pour te consacrer pleinement à ta vie sociale à la fin de la journée.
Personnellement, les horaires ont été un des facteurs déclencheurs pour me mettre à mon compte. 
Bien sûr, il y a des boîtes qui acceptent le télé travail ce qui peut permettre d'avoir des journées moins stressantes, et peut-être même plus productives qu'au bureau, et je trouve cela super que ce phénomène prenne de l'ampleur. Mais je n'avais pas cette possibilité et je voulais vraiment sortir du "moule" salarial. Mes dernières années d'employé ont été un calvaire à ce niveau: lorsque tu laisses tes enfants en maternelle dès le petit déjeuner (que tu n'as même pas eu le temps de prendre avec eux), et que tu les récupèrent à 18h voire 19h..... Quelqu'un pourrait-il m'expliquer comment l'épanouissement de mes enfants et par extension le notre en tant que couple pourrait être en plein expansion???
Personne car c'est tout simplement une hérésie et une connerie à échelle mondiale !
Depuis ma "prise de conscience", je me suis juré que plus jamais cela n'arriverai... !!

 Depuis bientôt cinq ans, j'accompagne mes enfants à l'école à 8h30 (et pas avant) en ayant pris le temps de partager le petit déjeuner, pour ensuite les récupérer à 17h.
Bien sûr, cela arrive qu'il y ait des reportages; des shootings à ces heures-là...j'essaye un maximum de les décaler si cela est possible pour ne pas "louper" ces moments de vie intimes et personnels avec mes enfants !

Savoir dire non... Tout un programme !

Ton planning et ta ToDoList que tu t'es si bien appliqué à mettre au point vont également te permettrent d'établir les jalons et les créneaux pour lesquels tu seras disponible pour tes clients. 
Et oui, afin d'éviter de te faire réveiller un dimanche matin pour une "urgence"de la part d'un client paniqué, tu devras faire comprendre et même imposer tes moments de disponibilité pour toute cette partie commerciale et de phoning.
Certains seraient tentés de dire que le client est roi et que nous lui devons "une reconnaissance éternelle"...(merci Toy's stories pour la citation !)..... Ok, c'est pas mal, c'est une superbe tendance de... commerciaux salariés...
Mon client est important; mon client sera mon fer de lance et mon faire valoir pour mon activité et mon service; un client est si difficilement gagné et peu se perdre tellement vite..... mais mon client n'est pas le roi chez moi.

Je construis mon activité de freelance loin de tous les codes que je connais du monde des salariés, et la relation client-professionnel n'y échappe pas.
Je me dois d'informer, éduquer et délivrer le meilleur travail et service à mon client en échange... d'une relation gagnant-gagnant !

C'est pour cela que dans mon activité il n'y a ni roi ni subordonné, mais simplement des personnes qui se respectent, qui s'écoutent et qui travaillent ensemble.
Partant de ce constat, le fait de refuser un contrat et aussi d'imposer des heures de disponibilité à tes clients sera le prolongement de tes valeurs et de la direction que tu souhaites donner et insuffler à ton activité !

I



Le succès n'est pas final. L'échec n'est pas fatal. C'est le courage de continuer qui compte.


WINSTON CHURCHILL.



 Site web
Instagram Immobilier/Hôtellerie
Instagram Architecture/ Décoration d'intérieur
Instagram Corporate/ Reportage d'Entreprise

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LA NEWSLETTER REALISTE #6

LA NEWSLETTER REALISTE #4

L'ENFER DES PRIX OU COMMENT ETABLIR DES TARIFS EN ADEQUATION AVEC SES OBJECTIFS ?...