A L'ERE D'INTERNET, PREVOIR UN ENTRETIEN AVEC SON CLIENT EN TETE A TETE A T'IL ENCORE DU SENS?

Sujet vieux comme le monde !

On le trouve dans tous les bouquins, dans toutes les formations scolaires et à toutes les sauces pour ceux qui veulent devenir un "bon commercial".

Ce fameux entretien avec son client, seul en face à face, moment terrible où le commercial transpire à grosses gouttes pour faire passer ses arguments, pour présenter son produit, pour ......  Hop là, doucement.....

Si vous lisez ce blog écrit par un freelance, vous vous doutez bien que cette réalité de l'entretien décrite plus haut n'existe pas sous cette forme.... et grand bien nous fasse! Nous ne sommes pas au tribunal ou dans un commissariat en train de nous faire juger et questionner pour faire accepter à notre client l'idée que notre produit est le meilleur du marché etc etc....
Exit tout ça, vous l'aurez compris, quitte à être freelance et réinventer ses codes du travail, autant le faire de partout, y compris avec l'entretien de son client. Voyons voir comment.





La Genèse.

La question de ce thème est légitime, car à l'heure du tout internet, on est en droit de se demander si cela est encore nécessaire de se voir autour d'un café ou d'un déjeuner "d'affaire".
Même si cette idée de l'entretien reste un peu "vieillotte" à mon sens et pas du tout adapté au métier de photographe freelance, il me semble que tout n'est pas à jeter mais au contraire à adapter.

Autant vous l'annoncer maintenant, tout passe par internet c'est comme ça, le monde du digital évolue, et au même titre que les photographes qui ont dû s'adapter au passage de l'argentique au numérique, les photographes d'aujourd'hui doivent poursuivre cette transition  à l'ère du numérique.

Vous ne pourrez pas y couper, votre business en tant que photographe indépendant EST le monde du digital; le tout internet. Il va falloir vous y habituer et vous faire une raison.
Même si le bouche à oreille reste une valeur sûre, il serait fou et vain de croire que vous pouvez espérer un jour vivre de votre business photo en négligeant le tout internet !

Mais bonne nouvelle, c'est comme tout, on ne vous demande pas d'être connecté 20 heures par jour mais au contraire si vous savez utiliser les outils qu'offre internet à bon escient, intelligemment et de façon ciblé, alors le monde du digital sera votre meilleur allié pour attirer les prospects et les convertir en clients satisfaits !

(A ce propos je vous renvoie vers l'excellent blog de Fred MARIE dans lequel il nous présente son métier de photographe reporter et sa vision du métier "nouvelle génération". Il propose aussi une version Podcast que je vous invite à écouter).




Les outils.

Voici quelques pistes (liste non exhaustive) pour faire vos premiers pas:

  • Lorsque l'on s'installe en tant que photographe indépendant, quelle que soit la discipline, le premier et le plus gros challenge est tout simplement d'apparaître sur la toile. Même si cela semble élémentaire, s'extirper de ce milliard d'utilisateurs Facebook ou encore de ces millions et milliers sur les autres réseaux n'est pas une mince affaire. Je ne vais pas entrer  dans les détails car ce n'est pas le propos de ce billet (et il y a d'ailleurs pléthore d'articles à ce sujet), mais une des clés est l'art de maîtriser le Web marketing. Ce travail est dense et très long, mais il  faut s'y coller pour que cela devienne une habitude de travail (je publierai prochainement un article concernant mes routines quotidiennes de travail).  
  • Créer un site internet attractif et ciblé sur vos personas (idem, de nombreux articles ont été rédigés sur l'art et la manière de créer son ou ses personas en rapport avec sa spécialité). Si c'est une étape indispensable, celle-ci peut venir après s'être lancé car personnellement il m' a été très difficile au début de définir mes personas étant donné que je ne savais pas moi-même vers quelle spécialité de la photographie je souhaitais m'orienter).
  • Maîtriser un canal de communication (réseau social) le plus approprié à votre activité. Que ce soit Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest etc ... il faut les tester pour voir quelles sont les accroches les plus percutantes pour votre business. Personnellement mon réseau social le plus important est Instagram, qui me permet de me créer une audience tout en sachant paradoxalement que ce n'est pas par ce biais que je vais trouver mes clients. Ceux-ci viendront essentiellement de la publicité Facebook ainsi que des réseaux comme Linkedin ou Pinterest.
Ne serait-ce que ces trois points énumérés, cela demande déjà beaucoup de temps, d'efforts, d'engagement et de constance de votre part : "Rome ne s'est pas faite en un jour...!" 





Laisser son empreinte.

Tout ce travail de fond (indispensable et laborieux) est vraiment le terreau de votre futur en tant que freelance. 

Au-delà de se faire connaître, il s'agit vraiment dans cette étape (la plus importante) de laisser son empreinte sur les réseaux, régulièrement, profondément et durablement, en se rappelant tout simplement à la mémoire des visiteurs qui tomberont sur vos réactions (professionnelles bien sûr; il ne s'agit pas de poster des photos de votre chat ou de votre manucure, vous l'aurez bien compris...!!).

Ici, le challenge le plus important sera de publier des articles à forte valeur ajoutée; des photos de grande qualité, tout en gardant toujours comme objectif la confiance que vous devez insuffler à votre persona afin que ce dernier se tourne tout naturellement vers vous ! En parallèle, il s'agira de montrer vos progrès, de proposer des choses originales afin de vous fabriquer petit à petit une patte; la vôtre !

Au fur et à mesure de vos publications mettant en avant vos travaux photographiques ainsi que vos engagements auprès de groupes ou de communautés en rapport avec vos centres d'intérêts professionnels, votre expertise s'affûtera naturellement et à force de délivrer du contenu, les retours se feront sentir et vous attirerez les bonnes personnes, celles correspondant à vos envies de collaborations et de travail.




Et l'entretien dans tout çà, quel rapport??!!

Justement, j'y viens, j'y viens, le rapport est intimement lié.

A l'heure où accepter de donner son mail en échange d'une newsletter, d'un livre blanc ou de n'importe quel autre contenu est plus que jamais difficile; à un mois de l'entrée en vigueur du fameux RGPD qui protégera davantage les informations des internautes (et c'est un mal nécessaire); à une période où Facebook est dans la tourmente suite à des vols de données et surtout par rapport à leur utilisation qui en a été faite (cela a très certainement pesé dans l'élection présidentielle aux USA), un entretien avec votre client serait logiquement en fin de chaîne de TOUT votre processus de transparence et d'engagement.

Le client qui se déplacerais (pour éventuellement mais très certainement signer un contrat avec vous) saura déjà TOUT de vous ! Il vous aura très certainement suivi dans vos créations de contenus; dans la publication de vos images, sur vos réseaux sociaux etc ... et c'est ainsi que cela devrait se passer, sinon à quoi bon passer des heures à apprendre le Web marketing ou encore à s'essayer au Copywriting !!

L'entretien avec un client pour un photographe est devenu aujourd'hui quelque chose de plus détendu.
Personnellement je me déplace uniquement si le client le souhaite, et surtout s'il est dans un périmètre proche de mon lieu d'habitation, étant donné que tout ou presque aura été vu en amont par un échange de mails afin de le tranquilliser une dernière fois quant à mon expertise dans mon domaine.
Il m'arrive même de signer des contrats par échanges de mails, ou en signature électronique, et c'est tout un confort !

Lorsque j'arrive à un entretien avec un futur client, 90% du temps nous nous connaissons déjà très bien, les pourparlers ayant duré plusieurs jours voire plusieurs mois.
L'entretien devient alors plus un échange de courtoisie; une envie de se rencontrer autour d'un verre pour sceller tout cela  plutôt qu'une véritable démonstration en un temps record de mes capacités à mener le projet à son terme !

A vous de jouer, retrousser vos manches et mettez les mains dans le cambouis de l'internet et de toutes ses ramifications ! Promis, vous aller adorer çà, la tâche est plus que contraignante et ardue, mais votre liberté en tant que photographe freelance en vaut la peine !







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'ENFER DES PRIX OU COMMENT ETABLIR DES TARIFS EN ADEQUATION AVEC SES OBJECTIFS ?...

LES DROITS D'UTILISATION ET DE REPRODUCTION EN PHOTOGRAPHIE.

POURQUOI FAIRE APPEL A UN PHOTOGRAPHE IMMOBILIER ?