L'ENFER DES PRIX OU COMMENT ETABLIR DES TARIFS EN ADEQUATION AVEC SES OBJECTIFS ?...

Sujet épineux et ô combien prise de tête....!!!

Comment établir ses prix dans une prestation de service comme la photographie; que prendre en compte; sur quelles bases; à quoi ou à qui se comparer pour étayer ses arguments....
Autant de questions et bien plus encore que tout freelance s'est posé ou se posera, tôt ou tard, bon gré, mal gré....

Essayons d'y voir plus clair, et pour nous aider, décortiquons le titre à l'instar de nos explications de texte du lycée...


Photographe Immobilier et Hôtelier de Prestige et Atypique/ Photographe de Décoration d'intérieur/ Stéphane Mommey Photographe


L'enfer des prix:

  • Oui car c'en est un si l'on n'a pas les bons réflexes pour faire des recherches pertinentes et s'aider. En effet, comme je l'ai souligné dans un précédent article traitant des Droits de Reproduction et d'Utilisation, il n'y a aucun barème concernant les différentes prestations que peut proposer un photographe indépendant: c'est toute la liberté et la difficulté du métier de Freelance; être confronté à des antagonismes profonds et devoir créer constamment y compris dans un sujet qui nous semble de premier abord plus "terre à terre" comme la constitution de tarifs !
  • Lorsque l'on trouve des photographes référents et que l'on essaye de comprendre leur charte de prix au regard de leur site web et portfolio, on se rend vite compte que les prix peuvent passer du simple au double à prestations égales.
  • Et ce qui vient saupoudrer le tout, c'est le statut d'auto-entrepreneur (je ne tape pas dessus car c'est quand même une grande souplesse dans le monde de l'entrepreunariat pour tester une idée), mais qui, lorsqu'il est utilisé en double activité, tire bien souvent les prix vers le bas, et pas qu'un peu!

Alors au vu de tout cela comment établir un tarif :

  • Je pense vraiment que tout passe par la documentation et une recherche professionnelle: trouver des photographes qui nous parlent, ce vers quoi on tend à se spécialiser; éplucher leurs photos, leur savoir-faire; savoir s'ils sont présents sur les réseaux sociaux et quel est leur impact sur leur "communauté" de personnes qui les suivent... . Et suite à tous ces éléments recueillis, analyser leur prix (s'ils acceptent de les communiquer sur leur site) et essayer de se "situer", de se "jauger" à la louche par rapport à toutes ces informations.
  • Il ne faut pas non plus hésiter à avoir des réponses "en direct" en prenant le temps de téléphoner et de poser les bonnes questions. Rare sont les photographes qui ne vous donneront pas leurs techniques pour fixer des prix, ou du moins leurs conseils, et ça c'est très précieux !
  • Après la documentation et la recherche professionnelle qui est plus axée vers la technique et le savoir-faire, vous pouvez aussi vous mettre dans la peau d'un client afin de tester "l'expérience utilisateur" en naviguant sur leur site; en regardant leurs photos, éventuellement les commentaires et avis que d'autres utilisateurs auraient pu poster et ainsi laisser place au côté esthétique en faisant primer votre ressenti:
                - est-ce que la photo vous parle, 
                - est-ce que cela provoque et évoque des choses en vous (un cadrage particulier; un traitement photo spécifique; une façon d'appréhender l'image et de délivrer cela au consommateur). 

Bref, les raisons qui vous poussent à préférer telle ou telle image; tel ou tel  photographe à prestation égale sont légions ! Fiez-vous à votre instinct et basez-vous sur votre intuition pour ensuite en tirer les conclusions par rapport aux prix pratiqués.       

Photographe Immobilier et Hôtelier de Prestige et Atypique/ Photographe de Décoration d'intérieur/ Stéphane Mommey Photographe



En adéquation avec ses objectifs:


Et oui, ne perdez pas le fil rouge de votre recherche; ne vous prenez pas trop à rêver lorsque vous voyez des tarifs très confortables pratiqués par certains photographes !
  • S'ils pratiquent des prix qui vous font saliver et s'ils arrivent à vendre leur prestations, alors soyez certain qu'en amont il y a tout un engagement de leur part; nombre d'années d'expérience, du matériel onéreux investi (matériel de prise de vue; logiciels de post-production; matériel d'éclairage...), et surtout une psychologie et une aisance pour affirmer leur prix, car oui c'est tout un processus d'acceptation de soi que de pouvoir annoncer ses prix au client sans trembler en lui expliquant toutes les valeurs que vous avez mis à l'intérieur !
  • Ne pas se surestimer ok, mais ne pas non plus se sous-estimer: proposez de vrais tarifs de Freelance.
J'entends par là que si vous pratiquez des prix correspondant à un smic dans le monde du salariat, aucun intérêt de vous être lancé! En effet, n'oubliez pas vos charges et toutes les dépenses courantes qui entrent dans la création de tarifs et que je n'ai pas abordé ici car je pense que cela va de soi.

N'oubliez pas non plus votre souhait, votre but en tant qu'entrepreneur; comment vous voyez-vous dans cinq ans, dix ans? 
                - pouvoir vivre confortablement de votre activité, ou bien
                - avoir des difficultés à augmenter vos prix parce que vous avez commencé très bas et que vos clients vous lâcheront car ils ne comprendront et n'accepteront pas cette augmentation conséquente que vous leur proposerez.


Pour conclure:


Etablir des tarifs pour ses prestations photographique est un véritable casse-tête dont il faut s'affranchir. Comme souvent, le plus difficile est le premier pas, lorsque l'on n'a pas ou peu de référence et lorsque l'on débute.

Ne stressez pas et ne paniquez pas si les premiers prix pratiqués et proposés sont en dessous de ce que vous souhaitez vraiment. Cela viendra s'accorder naturellement avec l'expérience grandissante; avec les investissements en temps, en formation, en matériel, ........ et en charges !

Vous comprendrez assez rapidement que si souhaitez pérenniser votre activité, votre savoir-faire devra vite s'améliorer et progresser, et les prix suivront automatiquement.

N'oubliez pas non plus que l'on ne peut pas et qu'il ne faut absolument pas plaire à tout le monde, mais seulement à votre persona et à votre cible.
Vos tarifs, que vous aurez élaboré avec soin et qui seront justifiés, seront toujours trop cher pour beaucoup, voire pour la majorité des clients.


Photographe Immobilier et Hôtelier de Prestige et Atypique/ Photographe de Décoration d'intérieur/ Stéphane Mommey Photographe


Alors, comment souhaitez-vous travailler et vous positionner? 

     - Avec la "majorité" des clients en leur proposant des prix qui s'adaptent à toutes les bourses?           - Ou avec votre cible précise, peut-être rare mais extrêmement précieuse, qui reconnaîtra vos valeurs, votre savoir-faire, et qui acceptera vos tarifs en sachant tout le travail et toutes ces choses que constituent un "prix"; celui que vous jugerez juste, en adéquation avec vos objectifs !



Merci d'avoir lu cet article. 
N'hésitez pas à laisser un commentaire, et s'il vous plu à le partager sur vos réseaux sociaux préférés !


Site web: mommey-photographe.com
Instagram Immobilier/Hôtellerie: stephane.mommey
Instagram Décoration d'intérieur: stephanemommey















Commentaires

  1. Cool cet article! Ton métier m'intéresse énormément, j'aimerais être à ta place par moments! Mais voilà, j'imagine comment ça doit être difficile d'imposer ton tarif dans cette industrie. Keep it up, la qualité de tes prises de vue sera ton identité, elle te permettra d'affirmer ta grille tarifaire sans discussion!

    RépondreSupprimer
  2. Salut Sébastien et merci beaucoup pour ton commentaire ! Effectivement, pas facile tous les jours de bosser au juste prix, mais lorsque l'on veut s'imposer dans une discipline, je pense qu'il ne faut rien lâché. Cela prend du temps et oui tu as raison je me dois de proposer une qualité de photo qui "détonne" afin d'en faire mon identité et d'affirmer mes tarifs sans discussion!
    PS: Merci pour tes commentaires dans le groupe, je t'y réponds aussi !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

LES TROIS PILIERS INDISPENSABLES A MAITRISER POUR UNE RELATION COMMERCIALE SAINE.

LES DROITS D'UTILISATION ET DE REPRODUCTION EN PHOTOGRAPHIE.